Navigate Up
Sign In

 

 Content Editor

 

L’appel à candidatures pour l'atelier media en Algérie est prolongé

​En vue de préparer la Conférence de Rio+20, le secrétariat de la CNULCD organise une série d'ateliers régionaux des médias sur la Désertification, dégradation des terres et atténuation de la sécheresse (DLDD). Le présent appel à candidatures est ouvert aux journalistes d'Afrique spécialisés dans l'environnement. Jusqu'à 14 journalistes bénéficieront d’un soutien financier en vue de participer à un atelier de 3 jours en Algérie qui comprendra des réunions avec des spécialistes des sols/terres et une visite sur le terrain en vue de présenter les difficultés liées à la dégradation des terres  et les meilleures pratiques pour la combattre.

Justification:
Les terres productives constituent la ressource non renouvelable la plus importante au monde. Pourtant, chaque année, on estime que 75 milliards de tonnes de sols fertiles disparaissent. La désertification et la dégradation des terres constituent des menaces graves qui pèsent sur le développement durable au niveau mondial. En effet, 1,5 milliard de personnes dépendent de terres subissant la dégradation, ce qui nuit à long terme à la sécurité alimentaire et hydrique. Par ailleurs, 75 % des personnes touchées sont pauvres.

Des solutions pratiques pour lutter contre la  désertification existent à plusieurs niveaux et celles –ci sont utilisées par les communautés à travers le monde avec succès. Plus de 2 milliards d'hectares de terres dans le monde sont favorables à la réhabilitation par le biais de la restauration des forêts et du paysage. Il existe ici une opportunité pour réduire la pauvreté, augmenter la production de nourriture, renforcer la disponibilité en eau fraîche et atténuer les changements climatiques.

Lors de la réunion de haut niveau organisée par l'Assemblée Générale des Nations Unies*, de nombreux dirigeants ont insisté sur la nécessité de construire un monde neutre en termes de dégradation des terres, dans lequel cette dégradation serait évitée et où chaque hectare de terre dégradée serait compensée par un hectare de terre restaurée. Ils ont souligné le besoin de fixer des objectifs de développement durable en vue d'obtenir un « taux net zéro de dégradation des terres». 

Objectifs:
- Accroître la couverture par les médias, des défis relatifs à la dégradation des terres et des meilleures pratiques de gestion durable des terres
- Élever le taux net zéro de dégradation des terres comme objectif de Rio+20 à atteindre
- Mettre en place /créer une communauté de journalistes qui écrivent régulièrement sur le combat contre la désertification et la dégradation des terres et sur les moyens d'atténuer les effets de la sécheresse.

Éligibilité et critères de sélection:
Le concours est ouvert à tous les journalistes d'Afrique spécialisés dans l'environnement et qui ont déjà des articles sur  la dégradation des terres et la désertification. 

Pour que les candidatures à l'atelier soient prises en considération, les candidats potentiels doivent soumettre:

- deux articles de fond (presse écrite, presse en ligne, radio ou télévision) portant sur la dégradation des sols (les articles rédigés dans une langue autre que le français devront être accompagnés d'un court résumé en français)
- une lettre du rédacteur en chef s'engageant à publier les articles du journaliste
- une lettre de motivation d'une page, laquelle:

• explique l’intérêt du journaliste à participer à l'atelier
• présente ses précédents reportages traitant de ce sujet
• indique le nombre d'articles qu'il/elle publiera à la suite de l'atelier ainsi que le calendrier provisoire des publications : avant ou pendant la conférence de Rio+20.

Aperçu et programme de l'atelier:
Les journalistes sélectionnés participeront à un atelier de 3 jours qui comprendra des réunions avec des spécialistes des sols/terres et une visite sur le terrain en vue de présenter les difficultés liées à la dégradation des terres et les meilleures pratiques pour la combattre. Deux semaines après l'atelier, il sera demandé aux journalistes de soumettre leurs articles publiés ou reportages déposés pour publication qui seront parallèlement postés sur le site Web de la CNULCD au moment de leur publication.

Parrainage:
Les des coûts de voyage et d'hébergement pour assister à l'atelier seront pris en charge par le gouvernement algérien. Il est demandé aux participants de prendre toutes les dispositions nécessaires pour voyager avant leur départ, y compris les visas, certificats de santé et assurance voyage, à l'exception des billets d'avion. Le secrétariat de la CNULCD fournira des lettres d'invitation sur demande aux fins de visas et de voyage.

Date et lieu:
L'atelier se tiendra du 29 au 31 mai en Algérie. La langue de travail de l'atelier est le français.

Date limite pour présenter les candidatures:
La date limite pour présenter les candidatures est prolongée. Les dossiers de candidature complets peuvent être envoyés à l’adresse électronique press@unccd.int jusqu'au 8 mai 2012 en indiquant comme objet:  Candidature pour l'atelier des médias en Afrique. Les candidats présélectionnés seront informés par écrit une semaine après l'expiration du délai de dépôt des candidatures. Les lauréats seront informés d'ici le 15 mai 2012

Pour plus d'informations, veuillez contacter:

Wagaki Mwangi
Chargée de l'information et des médias
Secrétariat de l'UNCCD :
Hermann-Ehlers Str.10
53113 Bonn, Allemagne
Tél : +49 (0) 8152820
Télécopie : +49 (0) 81599
E-mail : wmwangi@unccd.int


-------------------
* Le 20 septembre 2011, l'Assemblée Générale des Nations unies a convoqué une réunion de haut niveau sur le thème « Faire face à la désertification, la dégradation des terres et la sécheresse dans le contexte du développement durable et de l'éradication de la pauvreté ».

Quick access

  • Prais
  • UNDDD
  • World Day